Cabaret Folk au Cheval Blanc
17 septembre 2016
5:00
Montréal
Cheval Blanc
Google Map

Cinq personnes à prendre au vol,
Cinq solitudes en farandole.

(contribution volontaire)

Jane Ehrhardt :
https://janeehrhardt.bandcamp.com/
Depuis son arrivée dans la scène musicale de québec il y a dix ans, Jane a joué dans à peu près toutes les salles accueillant des auteurs-compositeurs au Québec et dans l’est du pays, se faisant ainsi un nom comme fière représentante du genre folk issue de la vielle capitale. Après quatres albums principalements en anglais, Jane nous présente maintenant le EP Terminus, sa première parution entièrement en français.

Laurence-Anne :
https://laurence-anne.bandcamp.com/
Retraitée du crime non-organisé et anciennement connue sous le nom de Violence-Anne ne vole présentement plus rien, mis à part votre attention. Elle vous offre un alliage Folk Mystère et de paysages imaginaires.

Anaïs Constantin :
Née en pleine guerre du golf sur L’amour est sans pitié, Anaïs trimballe son cœur robe d’été dans des bottes à cap d’acier. Elle n’a rien à vous vendre, pas de T-shirt pas d’album, et promet de ne pas vous gosser avec indiegogo. Elle vous invite simplement à tendre l’oreille pour saisir au vol ses chansons chuchotées.

Sarah Toussaint-Léveillé :
http://sarah.ardedou.com/
Elle a sorti en février son deuxième album, « La mort est un jardin sauvage ». C’est son squelette mis à nu qui se pose dans sa voix douce et raconte, parfois en fragments, ce que fait naître la mort. La mort des choses. Des êtres. De l’amour. D’une époque. Ce qui mène à la vie. La naissance, le passage. Des textes qui invitent à fermer les yeux et se nicher à l’intérieur de soi..

Travelling Headcase :
https://travellingheadcase.bandcamp.com/
C’est un Rouynorandien d’origine ayant renoncé à forer son pays pour voyager entre Montréal et les autres villes canadiennes avec une guitare attachante acquise d’une première paye ouvrière alors qu’elle possédait déjà un brin d’expérience. Désormais musicien et compositeur, il propose un folk-rock aérien qui n’est pas sans rappeler les Barr Brothers, Patrick Watson et autres rêveurs de la scène indépendante. » (FME)